Morgan Jamet, associé fondateur du cabinet, avocat au barreau de Paris, expert en droit commercial, droit des entreprises en difficultés, pratique des contrats d’affaire et droit des acquisitions (y compris à la barre du tribunal) vous présente le département Contrats.

Morgan Jamet, pouvez-vous rappeler votre parcours ?

Oui bien sur. J’ai commencé classiquement ma carrière en tant qu’avocat collaborateur dans des cabinets de droit des affaires avant de créer mon propre cabinet, qui s’est appelé Arst Avocats. J’ai voulu créer un cabinet dit full service en droit des affaires. Et en quinze ans, c’est devenu une structure d’un peu plus d’une vingtaine d’avocats et juristes qui intervient dans plusieurs domaines de compétences. En ce qui me concerne, je suis resté très attaché à une pratique très variée, faite tant du conseil que du contentieux, en droit des contrats, droit commercial, droit des sociétés, droit des entreprises en difficulté, des baux commerciaux et même du droit pénal des affaires. Je gère des projets très divers, contractuels, d’acquisition, de structuration de transmission, … J’ai la chance de pouvoir m’appuyer sur de très bonnes équipes avec lesquelles j’ai plaisir à travailler.

Précisément, que pouvez-vous nous dire du département Contrats du cabinet Arst Avocats

Il s’agit d’une équipe, aujourd’hui, de deux associés, Jefferson Larue et moi-même, et de quatre collaborateurs et juristes. Un cinquième devrait nous rejoindre prochainement. Nous gérons des problématiques très variées en matière contractuelle. Aussi bien de simples demandes de conseils ou révisions sur des projets de contrats soumis à nos clients que l’organisation contractuelle de réseaux, l’établissement des contrats types de nos clients, la création de nouveaux types de contrats ou l’élaboration de contrats complexes, la gestion de toutes les phases de la vie des contrats. Nous intervenons dans une multitude de domaines : contrats commerciaux, contrats informatiques ou numériques, distribution, énergies renouvelables …

Nous avons développé des compétences fortes sur certains types d’interventions, telles à titre d’exemples la création et la gestion de réseaux de franchise ou les audits contractuels de masse (Jefferson Larue ayant des expériences relativement uniques dans ce domaine), … . On peut dire que Jefferson a su imaginer et piloter une machine à auditer et moi une machine à franchiser. Cela fait partie de nos fiertés professionnelles.

L’activité du département ne cesse par ailleurs de se diversifier avec des demandes d’un genre nouveau très régulières : des audits règlementaires, des demandes de détachement en entreprise, des types de contrats non pratiqués jusqu’alors, des demandes de formations spécifiques …

Quels sont les points forts de ce département ?

Une très forte motivation, qui permet d’avoir une grande réactivité. Une certaine créativité et beaucoup de pragmatisme. Les contrats sont pensés comme des outils créés pour que les clients s’en servent le plus facilement possible. Et ceci grâce à une grande écoute des clients, qui permet de vivre avec eux leurs projets, de se les approprier et de respecter l’objet et l’esprit des relations recherchées, bien évidemment avec tous les conseils qui s’imposent. Le moment capital est souvent la ou les premières réunions, quand nous rentrons dans le projet avec le client et le décortiquons

Un département Contrats dans un cabinet d’avocats, cela n’étonne t’il pas certains clients ?

Si. car une idée reçue continue d’avoir une certaine force, qui est que l’établissement de contrats est surtout l’affaire des juristes en entreprise. Moi qui ai donné pendant plus de quinze ans une quantité importante de formations à des juristes, notamment sur la réforme du droit des contrats, j’ai pu constater l’étonnement de certains de découvrir que cette activité existait dans les cabinets d’avocats. Certains se demandant même ce qu’un avocat pouvait bien leur apporter dans ce domaine ! Certains y sont bien sur habitués. Cette activité a bien évidemment sa place et depuis longtemps dans les cabinets d’avocats. Il s’agit même d’un prolongement très naturel de notre activité qui est d’écouter, de conseiller et d’écrire du droit. Du coup, certains clients n’ont même pas l’idée de solliciter leur avocat pour l’établissement de contrats. Si tous ne savent pas le faire, des cabinets, comme le nôtre, en font leur activité.

Quel avenir souhaitez vous pour ce département ?

Toujours plus de nouveaux clients et de nouveaux projets (rires). Au sein du cabinet, qu’il permette à chaque avocat ou juriste d’avoir la pratique qu’il aime et s’y épanouisse, jusqu’à pourquoi pas parvenir à créer ou fidéliser une clientèle s’il le souhaite. Pour le cabinet, de devenir une référence en la matière, pas seulement pour sa technicité mais aussi pour sa façon de travailler avec les clients, de façon accessible et humaine.

Max Mietkiewicz

Max Mietkiewicz

Responsable communication

Concours « L’Été des entrepreneurs »

Le vote est terminé ! La 3e édition du concours "L'Été des entrepreneurs" - Arst Avocats & CPA est officiellement terminée. Vous avez été nombreux à présenter votre candidature et nous tenions à vous en remercier. Nous félicitons aujourd'hui les heureux gagnants...

lire plus

Arst Avocats à Aix-en-Provence

Après avoir ouvert des bureaux à Neuilly-sur-Seine en 2020, le cabinet continue son expansion et ouvre de nouveaux bureaux à Aix-en-Provence 24 Cr Saint-Louis. Audrey Marie, avocate exerçant au sein du cabinet Arst Avocats depuis plus de quatre ans, au sein...

lire plus
French